Cher(e)s Ami(e)s,

Ci-dessous, s’il vous plaît, vous avez le lien vers le site du Centre Culturel Pitesti où Mlle Carmen Dumitrache, la directrice du centre, a mis en ligne des images de notre réunion Congo-Roumanie-Haïti hébergée par ce temple de la culture pitestoise ce lundi, le 25 novembre 2013 :

http://www.centrul-cultural-pitesti.ro/

Je remercie nos invités Wilfrid Tisma (Gonaïves, Haïti), François Likala (Congo-Kinshasa – Bucarest, Roumanie), Ion Marin Uta (vice président de la Ligue d’amitié Roumanie-France, Bucarest), Antonel Negroiu (Ligue d’amitié Roumanie-France, Bucarest) de bien accepter cette visite de travail à Pitesti, et nos hôtes, Carmen Dumitrache (journaliste, directrice du Centre Culturel de Pitesti), Ilzi Sora (écrivain, interprète), Lucretia Picui (poète), Dorina Moise (traductrice bilingue, français-roumain), Nicolae Eremia (poète, né dans mon village, Teiu), Virgil Diaconu (poète, directeur de la revue Cafeneaua Literara), de leur accueil chaleureux, ainsi que les autres participantes au dialogue interculturel roumain-congolais-haïtien-francophone.

Cette réunion Congo-Roumanie-Haïti à Pitesti fait partie de notre projet de mise en relation et d’amitié littéraire-culturelle ARC (Afrique-Roumanie-Caraïbes) fondé à Paris, en 2011, grâce à la réceptivité, à l’amitié et avec l’entraide de l’écrivain Maggy de Coster, du journaliste Marie Alfred Ngoma, de l’éditeur Dieudonné Gnammankou, historien français d’origine béninoise, de la rédaction de la revue Oglinda literara (Le Miroir littéraire) de Focsani, représenté par les écrivains Gh. Neagu (fondateur) et Stefania Oproescu (secrétaire de rédaction), de la rédaction de la revue Poezia de Iasi, représentée par les écrivains Cassian Maria-Spiridon (fondateur) et Marius Chelaru (secrétaire de rédaction).

J’y ajoute la contribution majeure de la journaliste Carmen Dumitrache à la promotion de nos projets ARC dans ma ville, Pitesti ; c’est grâce à son accueil neutre et généreux au Centre Culturel de Pitesti et sur le site de cette institution culturelle locale de la ville de Pitesti que nos soirées poétiques bilingues (français-roumain), nos tables rondes, nos lancements de livre y organisés sont devenus visibles pas uniquement au public pitestois. Carmen Dumitrache se retrouve parmi mes amis qui ont compris mon amour à priori pour la Roumanie, pour la Négritude, pour la France, pour l’amitié, pour l’humanité et pour la poésie (là où siège actuellement mon pays…) et je lui remercie infiniment de son soutien.

J’aimerais ajouter aussi le rôle majeur de Mme Denise Ndzakou, adjointe au Maire de Montreuil, France, de Oana Plesea, la directrice du Centre Culturel Francofon de Buzau, de M. Benoit Rutten, délégué de Wallonie-Bruxelles, de M. Albert Kalenda, secrétaire 1 à l’Ambassade de la République Démocratique du Congo à Bucarest, de M. Horia Rascanu, Centre francophone Wallonie-Bruxelles, et de M. drd. Ion Marin Uta, vice président de la Ligue d’amitié Roumanie-France, dans ce petit succès remporté par notre projet ARC et notre anthologie Du Congo au Danube, cette fois-ci à Bucarest et à Pitesti.

Je remercie tous mes amis (au masculin et au féminin) congolais, haïtiens, parisiens, français, bucarestois, pitestois, roumains et de beaucoup d’autres horizons culturels et religieux qui ont soutenu mes projets depuis 2007, au long de ma présence en France ! Une partie se retrouve dans la section « Cc » de cet mél… Sachez que sans leur amitié si chère et si précieuse et sans leur soutien parfois même financière (merci Maggy, Ilzi, Steluta, Mihai Ciupercescu !), cette première rencontre Congo-Roumanie-Haïti n’aurait eu lieu point dans ma ville de résidence roumaine, Pitesti !

Ces deux évènements – le premier, au stand Gadif/Gaudeamus Bucarest 2013, vendredi le 22 novembre, et le deuxième, au Centre Culturel de Pitesti, lundi, le 25 novembre 2013 – succèdent au succès médiatique parisien connu par notre projet « ARC » lors du lancement des l’anthologies Du Congo au Danube à l’Institut Culturel Roumain de Paris et à la Librairie Congo (octobre 2011), et au salon du livre de la Porte de Versailles, Paris, mars 2013, grâces au aimable invitation des stands « Bassin du Congo » et « Dagan » !

L’ARC Afrique Roumanie Caraïbes, à travers Paris et la francophonie continuera déployer ses ailes…

Ravie et honorée de vous savoir tous mes chers meilleurs Amis,
j’espère de vous inviter sous un peu au lancement du recueil dédié
à la mémoire de Ivor Porter (1913-2012),
ancien ambassadeur du Royaume Uni (en Europe, Inde, Afrique) et
le biographe du roi Mihai I de Roumanie,
lors de son centenaire, au début de ce décembre !
Cordialement,
Marilena

P.S. Cher dr. Patrick Mbadu, merci de signaler, s’il vous plaît, à M. François Linaka, vu que je n’ai pas son courriel, sa présence dans ce montage vidéo réalisé par notre amie,

la journaliste Carmen Dumitrache.

Cher Wilfrid, merci de m’envoyer, s’il te plaît, ton poème pour le traduire en roumain et le publier dans la revue Cafeneaua literara dirigée par le poète Virgil Diaconu.

Maria Marilena Lică-Maşala

Anunțuri
Acest articol a fost publicat în Uncategorized. Pune un semn de carte cu legătura permanentă.

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s